Maris, Fanny, César à Paris avec Francis Huster

César, Fanny, Marius, la simple prononciation de ces prénoms évoque surement en chacun de vous à la fois le soleil, le picon et le vieux port de Marseille...

 

Depuis peu et grâce à Francis Huster, la trilogie marseillaise de Marcel Pagnol reprend vie au théâtre Antoine : le concept est simple : Marius, Fanny et César en une seule pièce de théâtre de 3h... On est en droit de s'attendre au pire... Et pourtant...


L'histoire d'amour légendaire des Roméo et Juliette de Marseille, la belle Fanny, la fille d'Honorine, la marchande de poisson du vieux port et du beau Marius, le fils de César, le cafetier du Bar de la Marine, que la vie va séparer alors qu'ils s'aiment à la folie et qu'un enfant va naître.

Marius ne songe qu'à la mer et aux îles lointaines et Fanny accepte de le laisser partir et se sacrifie en épousant le riche maître voilier du port Panisse, pour sauver l'honneur de la famille et donner un nom à son enfant.

 

 

Fan depuis toujours de Pagnol, j'attendais avec impatience et angoisse cette adaptation.

Déjà, premier point notoire, l'intégrité de l'oeuvre originale est respectée et je pense que c'est le plus important.

Le 2ème point sur lequel je redoutais cette adaptation est l'accent. Après avoir vu la version surjouée, forcée et fausse de la Comédie Française diffusé sur France 2, je craignais le pire ! Mais il s'avère que tous le joue à merveille, à part Fanny (mais qui est la plus jeune [il lui fallait bien un défaut tant elle est jolie] ). Mais bref, l'intensité dramatique de la pièce est très bien rendu sur fond d'humour et de boutades marseillaise...

 

Mention particulière à la scène des cocus de la marine française et à celle du bateau de Mr Brun...

 

Si on écoute les grands mères parisiennes "gros chignon", Francis Huster et Jacques Weber n'étaient vraiment pas à la hauteur... Mais à la hauteur de qui ? De Raimu lui même ? Evidemment que non qu'ils ne sont pas aussi bon. Mais si c'est pour voir une copie conforme, il faut rester chez soit et regarder la VHS en noir et blanc ! (d'ailleurs, elles sont parties après la 1ère partie).

Moi j'ai trouvé que Marius et César portaient très bien leur rôle. Jacques Weber et son fils nous offrent une belle prestation.

 

Honoré Panisse (Francis Huster) se révèle quant à lui dans la 2ème partie de la pièce, même s'il a tendance à jouer un Panisse un peu trop lubrique sur les bords...


 

 

Par contre, il manque un morceau de la trilogie, puisque "César" (la 3ème pièce) n'est absolument pas représenté...

 

Bref, une pièce d'un genre particulier à voir, que l'on connaisse ou non l'oeuvre originale (à noter cependant que cela reste une tragédie : malgré l'humour !) : Venez retrouver le bar de la Marine au théâtre Antoine (du mardi au dimanche)





Catégorie : La culture, c'est comme la confiture     Publié le : 17/02/2009 à 08h58



marcel pagnol théâtre huster marius critiques



Autres articles de ce blog :

Changement de logo en vue ! Paul E. Normous - Fuchs

Autres articles sur ce thème :
On choisit pas ses vacances
Chat et Souris au théâtre de la Michaudière
Match d'impro des Impropotam : une réussite !

 

Ils ont commenté :



Par claire, le 17/02/2009 à 21h18
mais alors si "césar" n'est pas représenté... ça se termine mal..?

Par Paulo, le 18/02/2009 à 09h13
Bah non. La fin de Fanny n'est pas tragique de mémoire.
"Tout le monde est content"...
Au contraire, c'est César la pire je crois non ?


Par cécile, le 18/02/2009 à 19h47
moi ces trois noms m'inspirent surtout un ennui profond, mais tout le monde le sait moi et la sensibilité et la culture littéraire ça fait deux.

Par claire, le 18/02/2009 à 21h14
mais à la fin de "fanny", marius part et fanny est "obligée" d'épouser panisse, non ? et à la fin de "césar" ils se retrouvent... d'après mes souvenirs lointains...

Par Paulo, le 18/02/2009 à 23h18
Nop Sourire
En fait, c'est à la fin de Marius qu'il s'en va.
Et dans Fanny, elle est obligé d'épouser Panisse...


Donc déjà, "Fanny" est bien bien dramatique.

Et dans César, y'a plus Panisse donc du coup, plus Francis Huster, donc il pouvait pas se permettre de l'adapter : il aurait pas pu jouer ! Langue


Par Stitch, le 19/02/2009 à 15h31
Ca me donne envie d'aller voir tiens! J'ai été marqué par une adaptation que j'avais vue tout petit, genre à 9-10 ans. Je découvrais alors cette trilogie, et j'avais aimé. Je l'ai revue depuis dans d'autres adaptations parfois très ennuyeuses ou prises de tête (cf. La Comédie Française).

Dommage que la Trilogie ne soit ici pas complète néanmoins.


 

Votre commentaire :

Pseudo :


Adresse Email :


Site Web / Blog :


Votre commentaire :

Insérez des smileys

=> Afin de lutter contre le spam, merci de remplir la case ci dessous avec le résultat de l'addition 9+7 <=
(ca fait seize, mais il faut l'écrire en chiffre, je vous aide)



Generation : Mon, 20 Nov 2017 21:53:50 +0100