Secret de famille

Depuis la fin d'année 2008, Michel Sardou et son fils Davy Sardou sont à l'affiche de "Secret de famille", une pièce écrite par Eric Assous.

 

Pierre, parolier de chansons, compose pour les autres des succès populaires depuis des années avec son inséparable complice, Sylvain. Divorcé, Pierre a élevé tout seul son fils, Quentin, qui doit bientôt épouser Clémence, une blonde superbe dont il est follement épris. Seulement voilà : la belle Clémence n’est pas si pressée de se retrouver la bague au doigt et ceci pour une raison toute simple. Elle n’est pas amoureuse du fils… mais du père !

 

Pour se sortir de ce piège aussi troublant qu’inconfortable, Pierre va devoir compter sur la complicité involontaire de Sylvain, ce qui ne l’empêchera pas de vivre un enfer et subir une série de situations qu’on ne souhaiterait pas à son pire ennemi.

 

L'histoire est tarabiscoté comme tout bon Vaudeville qui se respecte.

 

Michel Sardou est bien dans son rôle de vieux séducteur célibataire un peu ours. Si bien qu'en le voyant, on peut se poser deux questions : a t'il déjà jouer autre chose au théâtre ? Et est-il vraiment différent dans la vraie vie ? Mais là n'est pas la question, il porte la pièce à lui tout seul sur ses deux épaules et le résultat est là : on ne se contente pas seulement de sourire : on rit de bon coeur.

 

Les autres acteurs ne sont pas les derniers non plus, chacun à leur manière. Mais leurs rôles sont moins mis en avant que celui de Michel Sardou, il est donc difficile de juger.

 

Cependant, peut-être que Mathilde Penin (dans le rôle de la belle fille : Clémence) pourrait s'investir plus dans son rôle et donner ainsi un peu plus de crédibilité à son personnage (qui mine de rien provoque toute l'intrigue).

 

Dans l'ensemble, on en ressort ravi, en regrettant une seule chose : que Michel Sardou ne soit pas présent plus souvent au théâtre !

                                                                                        Mandi était là aussi

 

Photos : http://www.sardou.com (les deux du milieu)
Et Paul Fuchs pour toutes les autres.



 

D'autres critiques de théatre ici



Catégorie : La culture, c'est comme la confiture     Publié le : 20/03/2009 à 09h00



sardou michel sardou critiques théâtre



Autres articles de ce blog :

La vague Club Taurin l'abrivado

Autres articles sur ce thème :
Cochons d'Inde avec Patrick Chesnais
Plan social au café de la gare
Maris, Fanny, César à Paris avec Francis Huster

 

Ils ont commenté :



Pas encore de réactions... N'hésitez pas!

 

Votre commentaire :

Pseudo :


Adresse Email :


Site Web / Blog :


Votre commentaire :

Insérez des smileys

=> Afin de lutter contre le spam, merci de remplir la case ci dessous avec le résultat de l'addition 9+7 <=
(ca fait seize, mais il faut l'écrire en chiffre, je vous aide)



Generation : Thu, 27 Jul 2017 22:51:43 +0200