Blue Bay et ses petits poissons

En attendant que j'ai fini de tout monter les vidéos du voyage, je vous donne un petit aperçu très très rapide de ce que ça a donné.

 

Cette vidéo a été prise à Blue Bay, avec notre nouveau camescope. Bon visionnage !

 



>> Lire la suite


Publié le : 02/02/2010 à 19h54

 

Back from Mauritius

Me voila donc de retour.

Du coup, je vais me contenter pour "fêter" ça de faire une sorte de résumé de mon voyage !

 

Après les quelques galères au départ (oubli de passeport pour l'un, oubli du guide pour une autre, blocage dans les toilettes pour un autre), nous avons finalement réussi à partir ... ... et à arriver !

 

Le séjour s'est royalement bien passé. 15 jours sous le soleil (et la pluie) que je n'ai pas vu passer.

Pour moi, un véritable retour aux "sources", retour à l'île Maurice, où j'ai retrouvé la morsure du soleil, la générosité et la chaleur des mauriciens, les plats aux saveurs à la fois épicés et rafinés, et tellement d'autres choses...

 


Petit apéritif dans l'eau à l'île Plate

 

Nous avons vu tout ce que je souhaitais revoir et découvrir : île plate, île aux cerfs, Blue Bay, une journée au club med, Bois Cheri, Chamarel, grand Bassin, Saint Aubin et son rhum, Cap Malheureux, Port Louis, Ti Vilaz, Grand Baie et le "Fusion Grill"...

 

Même si la saison des pluies battait son plein, nous avons pu profiter des plages, ballades et randonnées qu'offrent l'île !


>> Lire la suite


Publié le : 31/01/2010 à 21h30

 

KFC : Dan poule nous expert

Ah les experts de la poule... Tout un programme...

 


>> Lire la suite


Publié le : 23/01/2010 à 05h54

 

Jardin de Pamplemousses

Le jardin de Pamplemousses (rien à voir avec l'agrume) sera t'il encore aussi vert ?

 

 

Nous sommes parti à la découverte des palmiers bouteilles, éléphants, crocodiles... (sous réserve que le programme n'ait pas changé au dernier moment, car tout est possible et je rappelle que ces articles sont postés "automatiquement")

 


>> Lire la suite


Publié le : 19/01/2010 à 15h55

 

Chamarel et la terre aux 7 couleurs

Suite à notre visite à Blue Bay hier, je pense que nous nous occuperons du côté "est" de la côte Sud...

 

Au programme, Chamarel et la terre des septs couleurs...

 

 


>> Lire la suite


Publié le : 17/01/2010 à 10h57

 

Blue Bay - Au milieu des coraux et des poissons

Théoriquement, d'après le programme pré-établi, aujourd'hui, si le temps le permet, nous nous rendrons à Blue Bay, réserve naturelle de toute beauté !

 

 

Au programme bateau à fond de verre pour découvrir des espèces rares de coraux, et nage avec des poissons multicolors au milieu d'une réserve naturelle !

 


>> Lire la suite


Publié le : 16/01/2010 à 10h51

 

Plage de Pereybere

Vu depuis une des plages de Pereybère... Enfin, c'était il y a 5 ans... Depuis, il y a peut-être des bateaux partout, un peu comme en méditerrannée...

 

Nous verrons bien !


>> Lire la suite


Publié le : 15/01/2010 à 06h51

 

Logement couleur local

A l'époque, cela ressemblait à ça...

Je ne sais à quoi m'attendre à l'heure actuelle... Théoriquement nous aurons l'appartement en dessous de celui que j'avais (si j'ai bien suivi)

 

 

Espérons que Edzani, le cyclone, passera plutôt loin (comme prévu actuellement) de l'île...

Car sinon, cela peut donner ça :

 


>> Lire la suite


Publié le : 14/01/2010 à 15h51

 

C'est parti pour de longues heures d'avion

Bon, et bien ça y est ! A l'heure où vous lisez ce message, je serai bientôt dans un gros avion qui m'emènera tout droit sur "mon île"...

 

Un bien chouette voyage avec moultes aventures au programme...

Et pour cela, je suis accompagné par "4 joyeux lurons"...

 

Il y aura même un invité surprise de dernière minute...

 

Pendant les 2 semaines à venir, vous pourrez découvrir ici des photos des endroits que nous avons prévu d'aller tels qu'ils étaient il y a 5 ans !

 

Bon courage à tous !

 

Promis, on pense à vous et on vous envoie un peu de soleil !

 

Mise à jour : théoriquement on devrait décoller... Pour savoir où nous en sommes (avant le décollage), vous pouvez vous rendre ici : http://twitter.com/Mouzet

Une fois sur place, je ne garantie pas la fréquence des mises à jour...


>> Lire la suite


Publié le : 13/01/2010 à 09h54

 

Dream Team Mauritius

Ils sont beaux ! Ils sont chauds ! Ils sentent bon le sable chaud (pas encore) ! ils sont 4 ! Ce sont : mes compagnons de voyage au soleil !

 

 

Amis de longue date (9 ans déjà), à part la mère Mandi, arrivée plus tard (mais qui les a très rapidement adopté).

 

Ca se rapproche, la météo a l'air plutôt bonne : 27 à 30°c : une chose est désormais sûr : ce voyage à l'île Maurice va faire du bien !


>> Lire la suite


Publié le : 31/12/2009 à 15h21

 

Retour à l'ile Maurice

drapeau mauricien

 

Mon retour à l'ile Maurice n'a jamais été aussi prêt !

 

Pour ces prochaines vacances, nous serons 5 à vivre ce voyage !

 

De Pereybère à Blue Bay, en passant par le jardin de Pamplemousses, le séjour devrait être très très complet ! Pour le logement, nous serons là où j'étais il y a 5 ans.

 

 

Bref, surement plus d'infos bientôt rien que pour vous !

 

drapeau mauricien


>> Lire la suite


Publié le : 14/09/2009 à 08h53

 

Et si rien n'avait changé

Vous vous êtes jamais dit : et si un jour, je retournai "là bas".

 

Est-ce je ne serai pas déçu ?

Les choses seront-elles toujours comme je les ai quitté ?

Les gens seront t'ils toujours aussi authentiques ?

 

 

Quasi 5 ans maintenant que j'en suis parti. Pourtant, je n'y suis resté "que" 3 mois. 5 ans que je ne parle plus que de ça.

 

Ceux qui me cotoient le savent : je n'ai qu'un lieu à conseiller pour des vacances. Cet endroit : c'est l'île Maurice.

 

 

Toute petite île perdue au milieu de l'océan indien.

 

 

Ce stage de 3 mois m'aura beaucoup plus marqué que je ne l'aurai pensé. Sur la façon de vivre, la façon de penser, de concevoir les choses, les problèmes.

 

 

Sur ma vie actuelle aussi : c'est là bas que j'ai commencé à développer vraiment. (d'ailleurs, je l'ai remis récemment en ligne : LiMauricien)

 

 

C'est aussi là bas que j'ai commencé à fréquenter les forums Disney qui existaient à l'époque. (DCP, DLRPMagazine et d'autres sites comme JafarMusic)

 

C'est suite à cela que je suis rentré dans le groupuscule du fan Disney.
(et donc que DisneyGazette.fr est né, que j'ai rencontré Mandi, que j'ai eu mon stage de fin d'études, que j'ai eu mon boulot actuel.)

 

 

Finalement, tout ou presque de ma vie actuelle est parti de là bas...

 

 

En février/mars 2010, cela fera 5 ans que j'y étais.

En février/mars 2010, j'y serai.


>> Lire la suite


Publié le : 05/07/2009 à 20h57

 

Hennie : Passage d'un cyclone au dessus de l'île Maurice

J'ignore si certains d'entre vous ont déjà eu l'occasion de subir un cyclone de plein fouet : je vous assure, c'est très très impressionant...

J'ai eu l'occasion de vivre le passage de "Hennie" sur place à l'île Maurice en 2005... Et j'en ai ramené quelques images, et de nombreux souvenirs...

 

Pour vous donner une idée rapide de la situation "avant", voila donc ce que la météo annonçait :

 


Vous le remarquerez aisément, c'est difficile de passer "plus près"... (encore que, il parait que ça peut faire de "vrais importants" dégats...) Enfin si : il aurait pu passer plus près : l'oeil du cyclone n'est pas passé au dessus de Maurice...

Avant un cyclone l'idée est assez simple : les pluies et l'eau monte monte monte monte pendant plusieurs jours... Enfin au moins dans les rues...

 

Pour vous donner une évolution de la situation, hop hop, voila donc en 3 jours à peine :

 


 

Et puis le cyclone passe, les fenêtres et les volets sont cloués au mur, pour limiter les dégats, et il pleut, et il pleut...

Bien entendu, il est interdit de sortir (voire même d'aller travailler) par arrêté national... La nuit, on a l'impression que les volets vont exploser et les fenêtres avec, le bruit de la pluie résonne et empêche de dormir... On entend les craquements des arbres (que l'on découvrira couché sur la route le lendemain)

 

Il n'y a rien à faire... à part ben : attendre que ça passe... La mer est de plus en plus marron, et a perdu son bel éclat turquoise, qu'elle mettra plusieurs jours (limite une semaine) à récupérer, le temps que les fonds marins se calment...

 

Pour rentrer à la maison après le boulot, je n'avais d'autres solutions que de poser mes chaussures, remonter mon pantalon et hop hop, à aller patauger dans l'eau, sans voir je marche...

Le truc c'est que bon, au début, c'est marrant, c'est couleur local les inondations... Le problème c'est quand une semaine après l'eau est encore là, à stagner...

 

 

Le problème qui se rajoute à tout cela, c'est quand en plus, à coté de l'eau qui stagne se trouve une espèce de disons terrain vague, où l'on trouve tout et n'importe quoi (dont de nombreux chiens errants)... L'eau au milieu de la route est la même, tout est mélanger... Mais cela fait aussi parti de tout ça.

 

Ca apprend aussi à relativiser sur son petit confort occidental, disons que ça apprend à vivre autrement, essayer de vivre moins dans le confort. Et on se surprend à trouver que ce n'est pas moins agréable. (je dis pas que tout est à jeter loin de là).

 

Au bout d'une semaine, ils ont quand même fini par se décider et ont envoyé un camion pour finir de vider l'eau qui ne s'était pas évaporé et qui continuait de stagner dans la décharge...

 

Voila, j'ai fini avec mes souvenirs pour cette fois. Mais le passage de la tempête "Hennie" au dessus de l'île Maurice est resté gravé dans ma mémoire...

"250 mm de pluie en quelques heures Au Nord de l'île"...

 

Et pour finir, une petite animation sattelite : (on voit l'île Maurice au niveau de la ligne de niveau -20...

hennie


>> Lire la suite


Publié le : 01/02/2009 à 18h58

 

Chamarel et la terre aux septs couleurs

Lors de mes aventures mauriciennes, j'ai eu l'occasion de visiter de nombreuses choses entre autre : Chamarel et la terre des septs couleurs, sa cascade et même un temple hindou !

 

Pour commencer, je vais vous parler de ce gros temple hindou (le plus gros il me semble, ou du moins le plus important, puisqu'il borde un des lacs sacrés [mais le temps passe et j'ai un peu oublié l'histoire de ce lac] ).

Si vous avez l'occasion de vous rendre dans ce genre d'endroits, ne soyez pas outré par les croix gammés (ou approchant, car elles ne sont pas "penchées"), c'est un signe religieux ! (d'ailleurs, Hitler n'a rien inventé...)

 

 

Bref, hormis le temple, le lac, ce qui m'a surtout marqué c'est la quantité de singes en liberté totale !

 

D'ailleurs, ils se régalent avec les nombreuses offrandes que font les fidèles... Mais on les laisse faire. Eux ont le droit de toucher à cette nouriture sacrée...

 

En continuant votre visite, vous tomberez sans doute de haut en découvrant que l'île Maurice, hormis ses plages paradisiaques, offre également au public des paysages montagneux et fabuleux... Notamment la cascade de Chamarel, petit bijou naturel, niché au creux d'une colline...

 



 

Bon et vous l'aurez remarqué, petit privilège de notre visite à ce moment là, nous avions reçu notre troisième oeil ! Il semble que cela porte bonheur !

 

 

Et au fil de la visite, vous finirez sans doute par la terre aux sept couleurs, (allez y si vous pouvez après plusieurs jours de beau temps... Car si le temps est un peu humide, les différentes couches de terres se détachent beaucoup moins)

 


 

Les tortues de terre sont énormes, en semi liberté, bref, tout est là pour inspirer le repos et le calme... Les touristes ne se bousculent pas trop, c'est le paradis.

 

Bref j'en ai fini avec mon petit extrait de visite de l'île Maurice ! Mais j'aurai l'occasion de vous reparler de la terre de Chamarel dans un prochain article en fin de semaine !

 


>> Lire la suite


Publié le : 18/01/2009 à 18h52

 

Ile Maurice - Un lundi pas comme les autres

J'avais annoncé il y a quelques temps que je ferai une retrospective de mes 3 mois passés à l'île Maurice...

 

Après l'épisode de la machette, je vous propose sans plus attendre ce que j'avais écris à l'époque sur le site dont je m'occupais alors... Ca s'appelait : une aggression et l'addition... Attention les yeux !

 

Le texte est d'époque et présente l'avantage de ne pas être trop déformé, et peut-être plus proche de la réalité que la version que je raconte actuellement...

 


 

Le weekend dernier (samedi soir, 5 mars 2005), le gouvernement mauricien a déclaré : "Lundi ca sera férié". 

La cause était bien simple : il s'agissait d'une fête religieuse indoux, et du coup les 3/4 de la population devait aller en pelerinage jusqu'aux différents temples de l'île...

 


Alors en ce début de semaine ensoleillé, soit lundi, ben j'ai quand même été travaillé : et oui : la mission économique française, où j'étais, est soumise aux lois françaises... et donc aux jours fériés français.
Bref, la journée se passe bien, hormis quelques problèmes de pc mais qui ont fini par se résoudre...

 

Il est temps de partir... Mais il faut savoir que ce genre de fête est très très respecté et que du coup, le soir, il n'y avait plus personne du tout dans les rues...

Je vous laisse comparer : à gauche le matin, à droite le soir...

 



Et le soir (c'est là que ca devient intéressant), en sortant du bureau (genre vers 16h30), voila Mr F., qui s'en va prendre son bus, rempli de joie et de bonheur à l'idée de ne pas travailler le lendemain (Mr F., pas le bus). [et oui, on a beau ne pas travailler les jours fériés français, y'a des jours fériés locaux, où on ne travaille pas tout court. Essayez pas de comprendre c'est comme ça.].

 

Mr F. traverse donc la ville de Port Louis déserte... et passe dans une rue, (pas étroite, une grande rue, mais déserte) et voit s'avancer vers lui 3 jeunes gens typés indou (c'est à dire couleur local).
Il accélère le pas, mais ils traversent et viennent le rejoindre...****


Voila donc Mr F. coincé entre: un mur derrière lui, 2 bonhommes de chaque coté de lui, et un troisième en face, qui a la bonne idée (j'ai failli lui dire d'ailleurs que c'était une bonne idée) de sortir un couteau fort charmant (type couteau de boucher)... en prononçant cette phrase barbare et poétique : "donne tout"...


Mr F. (moi) commence à avoir un peu beaucoup très peur... Mais ne se décourage pas et (dans un élan d'inconscience sans doute) dit: "non"... et sert très fort sa sacoche contre lui...
Le joyeux luron (lui) approche son couteau du ventre de Mr F., (Mr F. qui flippe d'ailleurs comme ce n'est pas permis) mais n'a pas envie de laisser partir son argent, son appareil photo, son passeport et sa carte bleue.


Il sent la lame qui est très très très proche de son flanc droit... La pointe s'enfonce sur son côté... Mais il ne lache pas...


Il attend, pendant qu'ils tirent sur la sacoche... avant de se décider à trancher la sangle de celle-ci avec le couteau...
Pendant ce temps, de l'autre coté de Mr F. (soit à gauche) le mauricien, plus malin, s'apperçoit que la sangle peut facilement se détacher sans avoir à la découper... c'est d'ailleurs ce qu'il fait...

Leur forfait accomppli, les malfrats s'en vont comme des voleurs (qu'ils sont d'ailleurs) avec la sacoche bien mal acquise, mais Mr F., dans un élan de folie (on ne peut pas parler de lucidité) les prend en chasse et cours "tranquilement" derrière... en leur criant, "rendez moi la sacoche et les papiers et je vous donne l'argent"... (ben oué fallait bien dire quelque chose...).
Ils courent, il court...

 

Ils finissent par s'arrêter, Mr F. toujours derrière, s'arrête aussi, surtout lorsque celui qui avait la sacoche, brandit son couteau et dit "t'approche pas!"...
Mr Fuchs supplie de lui rendre ses papiers que c'est important etc (peut etre que dans un élan de générosité..., bref il joue la carte de la pitié). voila que le Mr commence à jeter les trucs inutiles hors de la sacoche, et par terre... tout en reculant... Il la vide ni plus ni moins objet après objet sur le trottoir...

 

Mr F. ramasse tout...
et le Mr (appelons le Mr X) jette a ce moment là mon portefeuille par terre... et il recule...

 

Mr F. continue de ramasser...
Mr X se rendant compte de son erreur (ben oué y'avait plus rien d'utile dans la sacoche) lui dit (le couteau dans une main, la sacoche dans l'autre) : "donne l'argent"... Mr F. dit "oui si vous me rendez ma sacoche..."
"donne l'argent d'abord..."
Mr F. tend la main vers sa sacoche, tendant lentement les quelques billets dans l'autre...

 

Mr X lache la sacoche, prend les billets, prend aussi l'appareil photo dans la sacoche... et s'en va en courant, mais revient et me rend mon appareil photo... et c'est tout...

 

Mr F. est alors soutenu par une dame qui passe par là et qui l'emmène au comissariat pour faire une déclaration. Le comissariat est d'ailleurs également une expérience à vivre, la motivation des policiers est impressionante, et ils font tout pour te dissuader de faire une déclaration. mais bon donc je l'ai fait quand même. et je suis rentré chez moi, tout retourné par ces folles aventures.

 

Conclusion:
j'ai perdu 20euros, ma sacoche est niqué, mais sinon ca va mieux... j'ai surtout eu très peur...
Le stage suit son cours, et samedi, on va au club med...
salut les petits loups!

ps: cette histoire n'est pas enjolivée et retrace fidèlement ce qui m'est arrivée.

 

 




Il est très clair que cette aventure m'a marqué. Beaucoup beaucoup plus profondément que je ne l'aurai souhaité sans doute.

Les séquelles psychologiques sont assez nombreuses dans ce genre de cas... On se rend compte à quel point un rien peut traumatiser. C'est ce qui a fait entre autre que par la suite, lorsque je devais rentrer seul à pied le soir, hormis le fait que je n'étais pas rassuré, (mais bon ça, ça arrive), je regardais tout autour de moi tout du long, sentant la panique montée en moi doucement. Enfin je crois que le plus dur c'était l'angoisse de savoir que j'allais être seul à faire le trajet...

 

Depuis ça va mieux.

Et quand j'y repense, je me dis que pour rien au monde je voudrai ne pas l'avoir vécu (enfin pas tout a fait, mais disons que je ne regrette pas), car c'est aussi ce qui a fait de mon passage à Maurice une expérience aussi inoubliable, et qui mine de rien "après coup" te montre que t'as pas de raison de t'en faire quand il ne t'arrive rien de grave... Ca apprend à relativiser sur le reste...

 

****

Bon et comme il fallait un peu de nouveau pour ceux qui connaissent déjà cette aventure, voila la raison qui a fait qu'ils m'ont repéré de loin je pense... Et ça, je n'ai pas le souvenir de l'avoir partagé avec quelqu'un jusqu'à présent.

 

En fait, je m'étais bel et bien arrêté au milieu de cette rue après mon boulot... pour prendre une photo...

C'est après avoir pris cette photo que je les ai vu s'approcher...

J'étais content de ma photo, je voulais montrer à tous la façon dont le problème du sida était abordé dans la rue dans un pays comme l'île Maurice, en créole... Je ne l'ai jamais fait du coup... Mais il n'est jamais trop tard...

Alors voila la photo en question :


>> Lire la suite


Publié le : 05/12/2008 à 07h58

 

 

Generation : Tue, 12 Dec 2017 05:44:16 +0100