Aux origines de la Clémentine !

Comme j'en avais parlé il y a quelques temps, ces derniers jours, j'étais en manque d'inspiration. (les choses ont changé depuis), mais du coup, j'ai reçu une bien chouette contribution.

Laissez moi vous raconter (ou plutôt vous conter) comment ma quadrisaieule ( arrière - arrière - arrière – grand mère ) est à l'origine de la clémentine (et du coup sans doute, vous comprendrez d'où me vient la main verte)

 

Elle s'appelait Louise KERNER.  Elle était née le vendredi 14 mai 1841 à Schaffhouse-Près-Seltz  en Alsace. Son père Joseph , était à la fois pécheur et paysan. La famille n'était pas riche et  avait émigré en Algérie à la recherche d'une vie meilleure comme un certain nombre d'Alsaciens à l'époque.

 

Hélas peu de temps après leur  arrivée, son père et sa mère décédèrent du choléra à la fin de l'année 1852. Louise âgée  alors onze ans, orpheline, elle est recueillie par l'orphelinat des sœurs trinitaires de Misserghin à quelques kilomètres d'Oran qui avait  ses portes en 1849.

 

Il y avait alors sur le terrain de la propriété, au bord d'un Oued , un arbre non cultivé qui avait poussé là parmi les épines, résultant sans doute de la pollinisation accidentelle d'un  oranger par un  mandarinier cultivé dans un champ voisin.  En effet pour nourrir tous ces orphelins, l'état avait offert un terrain  qui servait également à la formation à l'arboriculture.

 

 

C'est aussi là que venait d'arriver Vincent Rodier, un jeune religieux venu rejoindre  son oncle. En entrant dans les ordres Vincent avait pris le nom de frère Clément.

 


>> Lire la suite


Publié le : 14/03/2010 à 00h37

 

Je ne suis pas là pour l'instant... mais je suis pas loin

Rassurez vous chers lecteurs et lectrices.

Je ne suis pas loin...

 

Après une petite semaine "célibataire" où j'ai pu bidouiller à ma guise sur mon pc, et où j'ai joué à WarCraft3 pendant de longues heures, je n'ai pas eu une seconde à moi !

 

Et depuis, ben "elle" est revenue, et du coup nos activités ont repris ! Sorties théatres, restos, soirées jeux à Ivry, et des weekends chargés comme toujours, je vous cache pas que je n'ai pas eu beaucoup de temps pour vous écrire.

 

 

Mais j'ai plusieurs articles sous le coude, qui ne demandent qu'à voir le jour !

 

 

Sinon, pour égayer vos longues soirées d'hiver, je fais aussi "distributeur de fromage à raclette" !

 


>> Lire la suite


Publié le : 24/09/2009 à 08h50

 

En fouillant dans mes archives...

 
Regardez comme j'ai l'air heureux et comme j'essaie d'attraper le ponpon à la fin !

>> Lire la suite


Publié le : 17/09/2009 à 23h56

 

Fêtes Votives de Vauvert

Je parlais en début de semaine des fêtes votives de Vauvert qui ont eu lien pendant toute la semaine du 15 août 2009.

 

La journée du vendredi était une journée "à l'ancienne", avec les costumes qui vont avec... costume qui fête votive et bonne ambiance obligent n'est pas resté sec très longtemps...

 

 

Chaque jour, l'ambiance est là, à grands renforts de taureaux, de chapeaux ridicules et d'arrosage joyeux...

 

 

De même les concerts se suivent et ne se ressemblent pas...


>> Lire la suite


Publié le : 21/08/2009 à 08h52

 

Fête de famille dans le Cantal

J'aime les fêtes de famille.

C'est tout bête, mais moi j'aime bien. Je connais beaucoup de gens qui associent ça à des repas interminables, sans intérêts etc. Mais moi j'aime ça. Et coup de chance, du côté de Mandi, j'ai l'impression qu'on aime bien ça aussi.

 

Bref, le weekend dernier avait lieu un de ces repas... Seul hic : c'était au milieu de nul part... Vous voyez "nul part" ? Ben le Cantal, c'est à côté...

 

Plus beau département de France pour certains (bon je peux l'admettre, c'est au moins le plus vert, et de ce fait c'est vraiment très beau.), département des vaches "salers" pour d'autres (vous savez, c'est la même que "la vache qui rit".)

 

 

Seul hic, suite à certains contre temps, il nous a fallut rentrer en train... de la charmante bourgade de "Laroquebrou"... Je pense sans me tromper qu'il s'agit du plus petit quai de gare qu'il m'ait été donné de voir...

Pour ceux que ça intéresse, c'est au niveau du point orange sur l'image ci-dessous.

à noter qu'on est pas bien loin de Moulins, c'est dire...

 

Bref, mémo perso : un jour, prévoir d'aller passer quelques jours de vacances par là bas, c'est beau, c'est reposant, la gastronomie y est plaisante : tout pour me plaire en fait...


>> Lire la suite


Publié le : 16/07/2009 à 08h54

 

Citoyen d'honneur

Je prends enfin le temps de vous parler de l'honneur qui m'a été faite en mai 2009.

 

J'ai à l'occasion de l'assemblée générale de l'association de l'amicale des Thiersvillois à la Grande Motte reçu le titre de citoyen d'honneur du village de Thiersville.

 

Un grand titre pour pas grand chose sans doute. Mais il n'empêche que pour moi c'est important. Ca a même une très grande valeur. Je suis officiellement "Thiersvillois", un peu plus près de mon grand père maternel finalement, et de tout ce qui s'en rapproche.

 

Qui sait, peut-être qu'un jour j'irai voir "là bas", voir la ferme, voir "tout ça".

 

 

Bref, un grand merci à ceux qui ont pris la décision de me remettre ce titre, merci à ma maman d'avoir accepté de me le remettre, etc. etc.


>> Lire la suite


Publié le : 14/07/2009 à 13h52

 

On rajeunit pas en fait...

Bon, petit coup de blues ce soir.

 

Je suis en plein "scannage" de photos, et ce n'est pas complètement désagréable.

Une sorte de nostalgie vous remplis le coeur...

 

 

Mais, à force de se replonger dans toutes ces photos, on se rappelle de nombreux souvenirs, de nombreuses choses, et ça sert aussi un peu le coeur.

 

Bref, si on rajoute à ça le bac de mon frère, (avec mention !), la fête à la maison (qui vient de finir) pour fêter ça, ben voila, j'ai un petit coup de blues.

M'enfin bref, j'en connais une qui aurait été très très fière de toi !

 

 

Bref, et donc voici quelques photos de "moi", tiens sur celle là, c'est quand j'étais un play boy tout ça tout ça... J'ai un peu changé depuis... J'ai bruni (comme carla), mais j'ai toujours mon petit bedon...

 

 

 

 


>> Lire la suite


Publié le : 08/07/2009 à 22h08

 

Collection de peluches

Mine de rien, on a une bonne collection à la maison... (bon, on s'y est mis à deux pour en avoir autant... Et depuis il y en a eu encore plus...)

 

Et vous ? Vous en avez autant ? A force de pêche aux peluches et de foire, on en accumule !!


>> Lire la suite


Publié le : 18/04/2009 à 22h02

 

Parc de la tête d'or et photos en tout genre

Au détour d'un weekend à Lyon, nous avons eu l'occasion de nous rendre au parc de la tête d'or.

 

Et à cette occasion, j'ai eu la chance de croiser Paris Hilton ah non pardon : Amandine de Paris, exhibant fièrement sa nouvelle paire de lunettes de soleil, toute neuve, spéciale Floride.

 

J'en ai moi même acheté une (paire), mais pas de photos pour l'instant...

 

Et puis en attendant notre passage au milieu des aligators de Floride, et des girafes d'Animal Kingdom, nous avons pu découvrir celles du plus grand parc de lyon, à la fois zoo et grand parc : le parc de la tête d'or.

 



 

Superbe crocodile hein ? la bouche ouverte, il peut rester des heures et des heures... A priori, il régule sa température interne... Mais je n'ai pas été vérifié. (à noter également la charmante dentition de l'animal)

 

Mine de rien, ce weekend a aussi été l'occasion d'essayer de faire de belles photos avec mon appareil, et j'avoue que je suis plutôt très très content du résultat ! Bravo à Mandi pour le rendu !

 



>> Lire la suite


Publié le : 25/03/2009 à 18h58

 

Montmartre et Sacré Coeur

Il y a de très très beaux coins à voir dans Paris, et les rares moments où l'on prend généralement le temps de visiter ou de se promener dans la capitale, ce sont lorsque nous avons des invités... Et cela a été le cas la semaine dernière...

Du coup, j'en ai profité pour faire quelques photos ! La haut, tout là haut au Sacré Coeur...

 



 

Bref, même s'il faisait froid, qu'il y avait du monde, on a passé un bon moment.

J'aime bien aller la haut, c'est ressourçant, très beau, et puis bon ça permet aussi de faire quelques photos sympathiques ! Bon et puis la prochaine fois, je monte à pied et je descend de même ! Parce que quand même ! Là, bon, on avait des obligations qui faisaient qu'il fallait prendre le funiculaire.


 

Bref, si vous savez pas quoi faire de vos weekends, montez y faire un tour ! Mangez une glace en descendant, marchez le long des avenues et promenez vous : c'est reposant et ça permet de "ne rien faire" et de ralentir un peu le ryhtme de vie "parisien".


>> Lire la suite


Publié le : 12/02/2009 à 20h58

 

Joyeux Noël !

Bon, juste un message pour ceux qui seront devant internet pour les jours à venir...

Je vous souhaite un bien joyeux noël et j'espère que le père noël (lui-même) vous aura bien gaté ! Comme moi avec mon nouvel appareil photo qui devrait me permettre d'alimenter encore plus ce blog !

 

Merci à tous pour votre fidélité ! Et à la semaine prochaine !


>> Lire la suite


Publié le : 25/12/2008 à 11h58

 

La cigale y la formi (Sabir)

Le Sabir, un langage qui m'a toujours fait rire, surtout quand c'est mon père qui le lit et le prononce...

 

Pour ceux qui ne savent pas ce que c'est, on pourrait résumer de deux manières, l'une scientifique venant de Wikipédia :

Un sabir (altération du mot espagnol saber, " savoir "), est une langue de relation utilisée entre des locuteurs parlant des langues maternelles différentes mais placés devant la nécessité de communiquer, d'où l'emploi spécialisé de cette langue dans un domaine donné. On parle également de langue véhiculaire. Le type de sabir le plus connu est la lingua franca, parlée autrefois dans les ports de Méditerranée.

 

Pour les autres, qui ne savent pas ce que c'est, je vous donne une définition plus claire : le sabir : français naturel parlé par les arabes avec leur accent et quelques déformations.

 

Bref, je ne vais pas parler du sabir, juste vous faire découvrir pour le plaisir une des nombreuses fables de la Fontaine traduite en sabir... Il s'agit de la cigale et la fourmi... également appelé :

 

LA CIGALE Y LA FORMI

J'y conni one cigale qui tojor y rigole
Y chante, y fir la noce, y rire comme one folle,.
Y s'amouse comme y faut
Tot l'temps y fi chaud.
Ma, voilà, qui fi froid !!!
- Bor blorer t'y en a le droit -
Ma, t'a riann por bouffer, .
Bar force ti va criver. _
Y marchi bor la rote .
Y trovi one formi
Qui porti bon cascrote.
Y loui dit : " Mon zami,
" Fir blizir bor priter
One p'tit po di couscousse
Bor qui ji soui manger
Josqu'à c'qui l'hirb' y pousse.
J'y paye, barol d'onnor
L'arjany l'antiri, pas bizoann d'avoir por.»
La formi, kif youdi,
L'argeann y prite pas.- « Quis ti fir, y loui di,
Quand di froid y ana pas ?
- Le jour, ji chanti bor blizir,
La noui j'y sui dormir.
- Ti chanti ? Bor moi ji pense
Qui millor qui ti danse. »

Morale :

Li jouif y couni pas quisqui cit la mousique
Millor di bons douros, afic bon magasin
Qu'one tam-tam manific
Qui l'embite li voisin.

 

 

Moi j'aime beaucoup. Vraiment. Alors du coup, hop je participe à votre culture, messieurs mes chers lecteurs... de plus en plus nombreux, et pour tout cela je vous remercie énormément ! (même si je connais bien une partie du noyau dur de mes lecteurs, il y a beaucoup sur les 50 quotidiens que je ne connais pas... Avis aux commentaires, ou aux emails si vous voulez me dire "houhou, on te lit , on est sympa !"...


>> Lire la suite


Publié le : 22/11/2008 à 19h02

 

Ferme Roubineau à Thiersville

Ce soir les émotions que je ressens sont très difficiles à décrire.

 

Je pense que c'est difficile d'imaginer ce que ça peut faire quand on n'a jamais "vécu" ça...

 

 

Certains le savent, j'ai des origines pieds noirs, des racines dont je suis fier, des racines qui prennent leurs souches dans l'Algérie Française, dans une culture pied noir qui se meurt doucement.

 

Je n'ai jamais vu "là bas", je n'y ai jamais mis les pieds et je n'irai peut être jamais. Mais qu'importe. Qu'importe puisque ce soir dans ma boite aux lettres se trouvait 4 enveloppes, 4 enveloppes contenant des trésors à mes yeux plus précieux que tout : plus de 120 photos de ces lieux dont j'ai entendu parler, que je rêverai de voir, ces lieux qui font mes racines.

 

Vous vous en fichez sans aucun doute, ce sujet est tellement intime pour moi que je ne vous en parlerai surement jamais vraiment beaucoup, mais sachez que ce soir, je suis un homme heureux.

 

Tout ça, à cause de 3 petites photos (je n'ai même pas eu le temps de tout regarder encore), les voici :
il s'agit des photos de ce qui reste de la ferme de mon grand père et de mon arrière grand mère maternel


D'autres photos de Thiersville, village de mon grand père et de ma mère sont disponibles sur le site Thiersville.fr


>> Lire la suite


Publié le : 25/07/2008 à 01h49

 

 

Generation : Tue, 12 Dec 2017 05:44:19 +0100