Western Spaghetti Orchestra in Paris

Certains le savent, je suis depuis très longtemps fan de western... des bons vieux westerns Spaghetti sur fond de musique d'Ennio Morricone...

 

 

C'est dans ce contexte là que j'ai entendu parler et que j'ai décidé d'aller voir le "Western Spaghetti Orchestra", groupe jouant les plus célèbres musiques d'Ennio Morricone...

 

N'ayant trouvé personne ou plutôt n'ayant réussi à motiver personne, j'y suis donc allé seul.

Me voila donc, seul dans cette petite salle qu'est le café de la danse et qui se rempli progressivement...

Arrive 5 cowboys, dans un nuage de fumée, enfin on en voit surtout un qui entonne le fameux thème de "l'homme à l'harmonica", seul, au pied du public, les autres instrumentistes se mettent progressivement au travail et le morceau prend toute son ampleur.

La fumée se dissipe doucement et à la fin du morceau, on les distingue (enfin) très précisément...

 

Tous sont en costumes, de westen certes, mais pas de vulgaires cowboy... non : ceux là sont en costards d'époques, type barman, ou encore croquemort, et tous ont une épaisse couche de maquillage  blanc, leur donnant une paleur mortelle : ils semblent tous venir d'un autre monde...

 

Et c'est parti pour un concert d'1h30 de musique d'Ennio Morricone, réorchestré un peu c'est vrai, mais enrichi et pas de nombreux bruitages "fait maison" (entre autre avec une "boite à meuh") et quelques dialogues pour donner l'impression d'assister à une vraie histoire...

 

Un peu déroutant au premier abord, on se prend vite au jeu, et quand on est connaisseur et qu'on aime et connait les musiques du maitre "Morricone", on ne peut qu'apprécier !

 

 

Bref, à déconseiller à une personne "pas fan" qui n'appréciera pas forcément à sa juste valeur ce spectacle et trouvera le temps long, comme certains que j'ai pu entendre derrière moi...

La critique arrive tardivement, puisque le Western Spaghetti Orchestra n'est plus sur le devant de la scène parisienne... Mais une chose est sûre : si vous pouvez et si vous aimez, courrez-y sans hésitation !

 

 

 

 

 

 



Catégorie : Musicophilie     Publié le : 26/10/2008 à 22h45





Autres articles de ce blog :

Mr propre contre la déprime Bruel : Seul ou presque

Autres articles sur ce thème :
Grease au théatre Comédia Paris
Le roi lion à mogador : Critique
Le roi lion à Mogador

 

Ils ont commenté :



Par claire, le 27/10/2008 à 18h52
t'es qu'un méchant !!
voila je tenais à ce que tout le monde le sache..


Par cécile, le 27/10/2008 à 20h17
papa lajon aurait été tout simplement enchanté de venir avec toi...en plus il t'aurait mis la honte en chantonnant...
et tu sauras que MUSE s'est largement inspiré d'Ennio Morricone pour les trois dernieres chansons de leur album Black Holes and Revelations.
tu apprécieras certainement le clip de "Knights of Cydonia" disponible sur youtube


Par Luc, le 27/10/2008 à 20h23
Ah bah moi qui "rêvait" d'y aller mais pareil personne pour m'accompagner j'y suis pas allé... Si j'avais suhehe Tant pis! Ca avait l'air bien sympa en tout cas!

Par magourou, le 28/10/2008 à 09h05
pareil que les autres
sauf que moi j'ai pas chercher a y aller

c'est pas grave
content que ça t'ai plus


Par Paulo, le 06/07/2010 à 11h34
ils reviennent en région parisienne en novembre ! bière

 

Votre commentaire :

Pseudo :


Adresse Email :


Site Web / Blog :


Votre commentaire :

Insérez des smileys

=> Afin de lutter contre le spam, merci de remplir la case ci dessous avec le résultat de l'addition 9+7 <=
(ca fait seize, mais il faut l'écrire en chiffre, je vous aide)



Generation : Tue, 21 Nov 2017 14:27:41 +0100