Ces journées d’été où tout va mal... et où le bowling est votre sauveur

La désillusion d’une journée pluvieuse.

Dans l’imaginaire collectif, l’été est forcément perçu comme une saison pendant laquelle le soleil brille, les barbecues entre amis ou en famille fleurissent et la chaleur enveloppe chacun dans un cocon douillet.
Une saison lors de laquelle les marchands de glace font fortune pendant que la crème solaire coule à flot.

Du moins, en théorie.

Car il arrive également que le tableau estival se révèle bien moins idyllique et apporte avec lui ciel gris, pluie, orages, voir grêlons dans le pire des cas.

Lorsque c’est le cas, le spectre de vacances rêvées vient souvent hanter la journée morose d’une famille avide de soleil et de loisirs estivaux.
Car baignades, randonnées, kayak, karting (du moins en extérieur), ou tout simplement bain de soleil sont alors inaccessibles...
Une pensée qui vient encore augmenter la frustration des malchanceux qui passent leur vacances estivales sous la pluie...

Cependant, ce n’est pas là une fatalité et de nombreux loisirs -auxquels on pense un peu moins dans le cadre des vacances d’été- peuvent permettre de tout de même mettre son temps à profit pour passer des moments agréables, en dépit d’une météo capricieuse.
Parmi ces anges gardiens des grandes vacances se trouve d’ailleurs le bowling, une activité des plus attirantes par beau comme par mauvais temps...

Une solution de dernière minute hautement plébiscitée.

En effet, le bowling, ce jeu de quilles américain à la délicieuse saveur rétro, est le grand gagnant des journées pluvieuses ... Moi-même j’avoue parfois succomber, et la dernière fois où on m’a trainé dans un bowling du 13 , j’étais une joueuse - victime bien consentante.

En effet, s’effectuant en intérieur, seul, en duo ou en équipes, il permet de dissiper les tensions et la déception relatives à une journée pluvieuse (d’autant plus si les enfants sont cantonnés à l’intérieur !) au profit de bons moments en famille ou entre amis.

Du reste, la règle est simple.
Car pour jouer au Bowling, il suffit tout simplement (moyennant paiement) d’échanger ses chaussures contre des chaussures réservées à la pratique de ce sport, et de s’élancer, boule à la main, pour lancer celle-ci sur les dix quilles installées en bout de piste.
Le tout sans passer par la case gouttière.

Ce qui, dans certains cas, peut s’avérer particulièrement difficile et peut occasionner de nombreux fous-rires.
Car quoi de plus grisant que de se moquer de la posture de Papa ou de Maman qui peine à relever la boule ?
Ou bien de la trajectoire diagonale empruntée par le lancer de la grand-sœur ?
Sans compter le petit frère qui disparaît complètement derrière sa boule et aura donc bien du mal à renverser toute ses quilles.
Des petits plaisirs qu’on ne peut en définitive trouver qu’au bowling.

Ainsi, petits et grands pourront y trouver une fabuleuse opportunité de se défouler, tout en s’amusant et en passant du temps ensemble.
Et cela, malgré les ratés.
Pourtant, les strikes ne manqueront certainement pas (avec un peu d’entraînement) et il est certain que chacun passera un très bon moment.

Peut-être même au point de souhaiter de la pluie pour le lendemain !



Catégorie : Pas visible     Publié le : 21/08/2012 à 17h57





Autres articles de ce blog :

A l'affiche du magazine interne de Disneyland Paris On a acheté une voiture !

Autres articles sur ce thème :

 

Ils ont commenté :



Pas encore de réactions... N'hésitez pas!

 

Votre commentaire :

Pseudo :


Adresse Email :


Site Web / Blog :


Votre commentaire :

Insérez des smileys

=> Afin de lutter contre le spam, merci de remplir la case ci dessous avec le résultat de l'addition 9+7 <=
(ca fait seize, mais il faut l'écrire en chiffre, je vous aide)



Generation : Tue, 26 Sep 2017 16:22:59 +0200