Politique Joinvillaise : Mr Dosne je vous kiff (ou pas)

Voila quelques temps que le clavier me démengeait... : j'avais envie de parler de Mr Dosne, mon "très cher"* maire de Joinville...

  

* 4,6 % d'augmentation des impôts locaux pour la part communale... C'est bonheur, c'est plaisir

 

Bref, au départ, je voulais parler de l'arrêté municipal valable pour la place pietonne juste derrière moi, qui tout bêtement "interdit la place des canadiens aux enfants", comme je me plais à le dire.

 

Ce n'est pas tout a fait vrai certes, puisqu'il a "seulement" interdit les vélos, et les jeux de ballons (sauf en mousse)... Bref, vous l'aurez compris : c'est pour le bruit, parce que ça dérange ceux des rez de chaussée.

Mais... Il faut quand même bien voir que les prix des appartements de rez de chaussée sont censés être moins cher, pour compenser justement ce genre de nuisances. Mais quel être humain peut être insupporté par les cris d'enfants qui jouent après l'école... ? Un gros aigri tout au plus. (car c'est bien simplement une maternelle qui est sur la place)...

 

Bon, on peut trouver beaucoup d'arguments effectivement, alors bon, je ne dis rien : mais je n'en pense pas moins...

 

 

Mais il y a quelques jours, j'ai reçu un chouette papier dans ma boîte à lettres, proposant un petit résumé de "ce que dit le Maire, ce que fait le Maire"...
Merci au Collectif Joinvillais [même si on aimerait savoir de qui il est composé Cela ferait beaucoup moins "lâche" qu'un papier anonyme dans une boîte à lettres...]

Bon, il semblerait que les têtes de liste déçues du 1er tour (Willot, Aubry, Mercier et Oubjedour)... Même si ça sent la frustration pour essayer de récupérer des voix, ça a au moins le mérite d'informer un peu...

 

Il dit "Je suis totalement contre le fait d'armer la police municipale." Il fait voter 5 minutes plus tard une convention prévoyant le port d'armes pour la police municipale.
Il dit vouloir valoriser le patrimoine Joinvillais Il fait voter la démolition de la gendarmerie de la rue de Paris, inscrite à l'inventaire général du patrimoine culturel.
Il se défend d'être responsable de l'installation d'une antenne relais au coeur de Joinville. Il n'a pas organisé, en janvier 2009, la table ronde avec les opérateurs et les associations demandée par le Sous-préfet afin de finaliser l'implantation des 3 antennes sur le site le plus éloigné des habitations. Il a ainsi laissé, de fait, se concrétiser le permis de repli de SFR av. Guy Moquet, au coeur de Joinville.

 

 

La liste est longue (le papier est bien rempli).

On pourrait citer également la Première grève du personnel de Mairie de Joinville, le 05/12/08, pour des raisons de fonctionnement interne. Du jamais vu à Joinville. ou encore :

  • Pierre Aubry (ancien maire) demande à déposer une gerbe lors du 90e anniversaire du 11 novembre.
    Refus d'Olivier Dosne.
  • Olivier Aubry est sollicité par un couple pour officier** à ses noces de diamant.
    Refus d'Olivier Dosne.

** les conseillers municipaux sont habilités à le faire sur délégation du Maire.

 

Si vous voulez lire quelques autres des engagements (respectables, mais pas respectés) de Mr Dosne, cliquez ici.

 

A l'époque des élections, j'avais déjà pris part (rapidement) à la politique joinvillaise, un de mes commentaires avait été repris sur le blog de Sylvie Mercier [candidate Modemoumpneutre], me révoltant contre des propos ridicules pour faire barrage à la gauche... Je pense que je vais reprendre un peu la plume sur le nouveau blog pour joinville [ouvertement affiché Modem] (http://www.joinville94.com) qui vient d'être créé pour les élections européennes.

 

 

 

Alors, ben faut voir si des choses bien viennent... D'ici 2014, il serait grand temps de s'y mettre !!

 

 

Bref, moi je trouve que j'ai un chouette maire !



Publié le : 22/05/2009 à 08h57

 

La vague

Il est plutôt rare que je parle de cinéma, préférant laissé à d'autres blogs spécialisés comme ibwk.fr et ses critiques de cinéma, mais je suis allé voir pas plus tard qu'hier soir le film : la vague

 

 

Ce film raconte l'histoire de Rainer Wenger, prof de lycée, jeune cool fun et sympathique (on en a tous déjà eu un comme ça) qui lors d'une semaine à thème va essayer de montrer à ses élèves ce qu'est une "autocratie" et les dangers que cela représente.

Une autocratie est un régime politique où un seul individu détient le pouvoir, alors qualifié de pouvoir personnel et absolu.

 

Vous allez me dire : les dictatures, les extrémistes, les néonazis allemands, on connait, c'est toujours pareil et patati et patata.

C'est aussi la réaction des élèves quand "Herr Wenger" leur annonce le thème de la semaine...

 

Le plus frappant dans tout ça, c'est de montrer à quel point dans notre société (fragilisée par les crises mondiales) il ne serait pas difficile de mettre en place un mouvement, qui prendrait de l'ampleur progressivement... Mais jusqu'où ?

Le film même s'il se passe en Allemagne n'est pas si éloigné de ce que nous pourrions vivre en France.

Le professeur d'histoire Ron Jones a réellement existé et l'expérience qu'il a pratiquée a concrètement eu les effets mis en scène dans le film. Et c'est assez effrayant. On ne le redira jamais assez, soyez vigilant, tout le temps.

 

Certaines critiques sont assez virulentes, comme "Lourdement démonstratif, le film dérape dans la caricature", je suis loin d'être de cette avis. Pour moi, ça me parait tout a fait crédible. (et pas que en Allemagne [au contraire, je dirai bien que c'est chez eux que ça l'est le moins] ).

Bref, mais je ne sais pas / n'aime pas écrire sur les films, je suis pas assez connaisseur pour juger le jeu des acteurs ou autres, mais une chose est sûre : le professeur joue très bien et a un pouvoir d'influence sur les élèves énormes (comme tout bon prof sympa en fait si on y réfléchit)

 

Je vous laisse avec la bande annonce qui m'a séduite au départ et je vous recommande grandement ce film ! (et accessoirement, si vous pouvez : aller le voir en VO (et donc en allemand), et puis si vous avez fait de l'allemand, vous pourrez voir si vous avez des restes)

 



Publié le : 18/03/2009 à 19h54

 

Grève : Ensemble tout devient possible

Bon, bien qu'ils vont surement me pourrir mon trajet de demain matin, j'adresse mon soutien aux grévistes parce que :

oui, la France va mal (le monde en entier aussi finalement)...

 

Et que même si ce n'est pas sa faute (pas directement), l'état et le petit Nicolas ne font rien (ou alors vraiment pas directement)...

 

Donc oui ! Il faut que les choses changent, parce que ça ne peut pas durer pendant (encore) 3 ans comme ça !

 

 

"Ensemble, tout devient possible"... Effectivement, même si c'était difficile de descendre plus bas, on a quand même réussi...

Pour tout cela, je me lève et j'applaudis des deux mains...

 

Après bon, que la RATP et la SNCF s'y joigne, je crains que ça ne donne une très mauvaise image à un mouvement et des idées qui sont pour la bonne cause...

 

Voila, fallait que je le dise. Et puis bon, pour une fois que mon blog prend parti... (et puis ça fera réagir un peu)



Et pour rigoler un peu dans ce monde de brutes :


Publié le : 28/01/2009 à 22h58

 

Obama et Sarkozy sont mes amis

Bon, ça fait quelques jours que je n'ai pas parlé d'eux, alors bon, ben hop, j'en remets une couche...

J'ai trouvé ça très très sympa, ça m'a bien fait rire.

 

 

 

Et puis parce que je suis sympa, je vous amène la preuve que ce cher Barack Obama est bel et bien alsacien !
Cette chronique issue de France-Info, il y a quelques semaines me fait pleurer de rire.




Publié le : 24/11/2008 à 22h51

 

Le combat continue ! Et mon cul !

En avance sur les élections et parce que j'adore cette chanson... (Ndr : "Le tango des élus" de Renaud [Durée 1 minute] )

Chanson courte mais suffisante
Et dire que chaque fois que nous votions pour eux
nous faisions taire en nous ce cri : "ni Dieu ni Maitre"...
dont ils rient aujourd'hui, puisqu'ils se sont fait dieux
et qu'une fois de plus : Nous nous sommes fais mettreeeeee !!


Bref, c'est Dimanche... ça avance... Et dans mon joli patelin je lis des choses que je trouve dramatique et que je voudrai d'un autre temps...
Je cite...
Il est celui qui peut le plus rassembler en son nom pour faire face à la gauche.
Non mais franchement !
Sérieusement??
La gauche est-elle un fléau que l'on se doit de combattre au point qu'il faille "faire face" ...? On est pas en guerre quand même...
C'est pas un combat !
Les socialistes et les communistes ne sont pas des Marxistes prèt à brandir le marteau pour les travailleurs et pour libérer les ouvriers...

Quand est-ce que les électeurs des deux bords arrêteront de se faire la guerre ? de se faire face ? De lutter contre le mal de l'autre bord ?
Et c'est des deux cotés pareil. Alors oui, c'est ça la politique, ça a toujours été comme ça. C'est pas pour ça que c'est une bonne chose !!
Voila, j'ai fini mon coup de gueule.
Cet intolérance, cet absence de projet commun main dans la main me déçoit toujours autant... Mais bon, c'est ainsi, y'a rien à y faire... Le jour où l'homme saura travailler avec d'autres sans écraser la gueule de ceux qui ont l'intélligence d'accepter de faire des concessions, euh... ben ce jour là c'est loin voila...


Publié le : 06/03/2008 à 21h54

 

Paulo est à la une... sur la toile !

Paulo il a la classe !
Il est affiché sur LE blog de Joinville, le blog que les politichiens locaux surveillent et suivent...
Le blog qui analyse l'actualité joinvillaise sans prendre parti...
Bref, Paulo il votera Sylvie Mercier et vous pouvez le retrouver ici : Hop hop, tous sur le pont !
Bref, je suis flatté de l'honneur qui m'est fait...
Les politiciens locaux ont / vont surement lire mon message et qui sait, peut être entendre mes idées et ma vision de la politique : une vision "moderne", loin des clivages gauche/droite...

Et pour ça peut-être que la première chose serait d'accepter "le débat"
Et ça certains ne sont pas encore prèts à le faire... En effet, le candidat de gauche, et la candidate disons "Modem" ont proposé un débat avant le premier tour...
Débat refusé par l'UMP (le candidat qui prend la suite de son père qui est là depuis plus de 20ans [Non non, Joinville n'est pas une monarchie ])
, débat refusé par le "Nouveau Centre", puis enfin refusé par les verts avançant l'argument que les deux autres avaient refusé alors que ben lui aussi (bonjour la prise d'initiative )

Enfin tout ça c'est un peu les raisons qu'on m'a avancé... Elles sont peut être un peu "parti pris" pour les deux candidats qui l'ont proposé, ou peut être pas... Enfin les faits sont là...

Merci Clément ;-)


Publié le : 04/03/2008 à 12h45

 

 

Pages : 1,

Generation : Tue, 23 Jul 2019 02:30:29 +0200