Bonnie and Clyde : le musical avec Fabian Richard et Cécilia Cara

Début décembre, j'ai entraperçu une affiche : "Bonnie & Clyde : Polar Musical".

 

 

Et spontanément, je me suis dit : "ils ne savent plus quoi inventer..." Et puis j'ai regardé un peu plus en détail et deux noms ont attiré mon regard...



Publié le : 08/01/2010 à 18h56

 

Let the sun shine ! avec Hair

"Let the sun shine ! Let the sun shine in ! The sun , shine in !"

 

Qui ne connait pas les paroles de cette chanson, rendu célèbre par le film "Hair" et la comédie musicale du même nom ?...

Depuis 40ans, les hippies avec chevelures colorées remplissent les salles de Broadway à Londres en passant par Paris.

C'est ainsi que nous avons pu assister à cette nouvelle adaptation au théâtre Trianon...

 

 

 

C'est avec une certaine appréhension que je m'y suis rendu. J'avais lu des avis donc "celui-ci" qui n'étaient pas forcément très positifs...

Bon, alors, du coup, je vais essayer de vous donner à mon tour mon avis... (surtout que maintenant, elle ne passe plus)...

 

Bref, quand on réussit à la comprendre, l'histoire est simple : Claude ne veut pas faire la guerre. Claude est un rebelle qui fréquente des chevelus.. Claude part à la guerre.

 

 

 

 

 

Simpliste au possible, mais à tel point qu'il est difficile de trouver un réel lien entre les chansons et les différentes scènes...

Autre point noir : l'absence d'orchestre : aucune musique n'est jouée en direct et c'est dommage car c'est à mon sens aussi ce qui fait la qualité d'une comédie musicale.

Cette fois encore, les chansons étaient traduites en Français. Mais seulement les couples ! Du coup, on comprend enfin ce qui se dit et on retrouve les refrains connus d' "Aquarius" ou encore de "Let the sun shine" en VO.

 

"Cheveux longs, idées courtes" dit la chanson de Johnny, si on prend les revendications des personnages au premier degré : oui. (Stop la guerre, légalisez le canabis etc.) Toutefois, si on réfléchit au fait que cette oeuvre a 40 ans, on se rend (hélas) compte que les choses n'ont pas changés d'un poil.

Ou du moins, pas significativement : les guerres sont toujours ainsi (voire plus) barbares et sanglantes.

Enfin, même si ce n'est pas l'avis du 68ard, derrière moi qui n'a pas ressenti la vibration de l'époque, je pense qu'au contraire : les vrais problèmes sont toujours là.

Certes, le discours s'est atténué, on ne fait plus l'apologie de la drogue dure, ou du moins, beaucoup moins. Mais : est-ce un mal ?

 

On notera tout de même la présence de Fabian Richard (aka EMCEE dans Cabaret) dans le rôle principal, de chanteurs de qualité, de chorégraphies bien mises en scène, mais ce n'est pas forcément suffisant pour faire de ce spectacle un incontournable de la scène parisienne...

 



Publié le : 05/04/2009 à 22h06

 

Un mois & Cabaret!

Il y a un mois tout juste maintenant, ma vie prenait un nouveau tournant...
Il y a un mois maintenant j'étais en vacances dans le sud, avec celle qui partage maintenant ma vie. http://blog.mouzet.com/images_articles/07-07-11/DSC_2558petit.JPG

Et cette aventure a débuté il y a un mois...

C'est pas grand chose, c'est même très peu dans la vie d'un couple, mais bon une chose est sûre : c'est suffisant pour en profiter pour faire quelque chose de spécial...

Alors et bien en bon petit chéri amoureux, je me suis procuré deux petites places pour la comédie musicale que je voulais voir, mais aussi pour la comédie musicale qu'elle rêvait d'aller voir (ça tombe bien : c'est la même), je veux bien entendu parler de : Cabaret...

Ce spectacle se joue à Paris depuis octobre 2006 aux Folies Bergère : il est intégralement adapté et interprété en français, par des artistes et des musiciens français, au son d'un orchestre live. La force de ce musical repose sur le décor du Kit Kat Klub, boîte de nuit fictive du Berlin d'avant-guerre et lieu de toutes les intrigues de CABARET.

Un petit résumé très rapide de cette comédie musicale en vogue à Paris :
CABARET raconte l'histoire d'un jeune écrivain américain qui, au cours d'un voyage à Berlin au début des années 30, tombe amoureux de Sally Bowles, la meneuse de revue de la boîte de nuit Kit Kat Klub.

Il découvre alors les idées libertaires et les mœurs sans tabou qui soufflent dans le monde de la nuit berlinoise, au temps où les nazis s'activent à mettre sur pied le troisième Reich. Sally Bowles et le maître de cérémonie du club essayent alors grâce à leur divertissement extravagant de faire oublier aux spectateurs les difficultés de la vie et les menaces grandissantes du monde extérieur.

Bref, une histoire sympathique pour un spectacle magnifique...
Il est clair que ce n'est pas une comédie musicale type "Le roi soleil" ou autre qui basaient (hélas?) leur succès sur un matraquage télévisuel énorme... Cabaret est vraiment un spectacle digne de Broadway, lieu mythique de ce genre de show.

C'était vraiment génial. 2 parties, une première partie pleine de légereté, complétée par une 2ème partie beaucoup plus lourde au niveau de l'atmosphère... Bref, une histoire qui tient la route, des chanteurs de talent (6 nominations aux molières), des cabarets girls charmantes, des cabarets boys euh... "charmants"...

Voici d'ailleurs un extrait de leur passage sur France 2 lors de la cérémonie des molières




http://blog.mouzet.com/images_articles/07-07-11/coeur1.gifEncore une soirée merveilleuse, en compagnie d'une personne merveilleuse, pour "fêter" un mois d'une histoire merveilleuse... en attendant qu'il y en ait d'autres... pleins d'autres... 


Publié le : 11/07/2007 à 23h58

 

 

Pages : 1,

Generation : Wed, 21 Nov 2018 05:30:16 +0100